Aller au contenu

Toute l’activité

Ce flux se met à jour automatiquement     

  1. La dernière semaine
  2. Coucou Sophie, je t'ai envoyé un ptit sms.

    Bises

    Michelle

  3. Moi avec le masque obligatoire, cela fait un an que je n'ai pas été malade (angine agravée) il sert quand même. Moi je ne suis pas contre par temps froid pas pire qu'une écharpe. Voir mieux Bises
  4. Ne fréquente pas ceux qui sont à moitié amoureux, Ne sois pas l’ami de ceux qui sont à moitié des amis. Ne lis pas ceux qui sont à moitié inspirés. Ne vis pas la vie à moitié et ne meurs pas à moitié. Ne choisis pas une moitié de solution. Ne t’arrête pas au milieu de la vérité, ne rêve pas à moitié. Ne t’attache pas à la moitié d’un espoir. Car… Vivre à moitié, c’est vivre une vie que tu n’as pas vécue… Parler à moitié, c’est ne pas dire tout ce que tu voudrais exprimer sourire à moitié, c’est ajourner ton sourire, aimer à moitié, c’est ne pas atteindre ton amour. être ami à moitié c’est ne pas connaître l’amitié. La moitié des choses, c’est être présent et... absent… Quand tu fais les choses à moitié, c’est toi, quand... tu n’es pas toi-même... Tu comprends ? C’est ne pas savoir qui tu es… Celui que tu aimes n’est pas ton autre moitié… c’est toi même, à un autre endroit, au même moment. Boire à moitié n’apaisera pas ta soif, manger à moitié ne rassasiera pas ta faim… Un chemin parcouru à moitié ne te mènera nul part et une idée exprimée à moitié ne donnera aucun résultat Vivre à moitié, c’est être dans l’incapacité et tu n’es point incapable…Car tu n’es pas la moitié d’un être humain...Tu es un être humain… Tu as été créé pour vivre pleinement... Ta vie Et non... pas pour la vivre à moitié. - Khalil GIBRAN
  5. Avant
  6. Fabienne FOREZ

    Poésie

    Jules Troccon a rellement écrit, que ce soit des poèmes ou des chansons, qu'il est difficle de choisir. Voici un texte à propos des côtes du Forez! Normal, je suis chauvine! Dans la vigne r2.docx
  7. C'est drôle, je n'en ai pas entendu parler aux infos ou ailleurs. Je me demande bien pourquoi ? Je n'y serai pas allée pour autant quand je vois que personne ne porte de protections....
  8. merci pour les photos , tu y étais?
  9. Samedi 15 000 personnes à Lyon pour le défilé
  10. Fabienne FOREZ

    Poésie

    je suis contente, car ce sujet est bien regardé, je tiens les comptes à jour....Normal pour la trésorière! Alors comme celà plait, voici encore un texte de Jules Troccon Ce qui reste r2.docx
  11. pensez à moi, envoyez moi des photos.....
  12. Et pour les orties, les ramasser en partant bien du bas. Et il faut bien prendre les jeunes pousses d'ortie. Comme tu dis , vert clair.
  13. Tout ça me rappelle la semaine de vacances que nous avons passées à Vichy, tu t'arrêtai régulièrement devant des façades, et pas seulement des magasins ! Ah les vieilles pierres !!! Bises. Carla.
  14. Tu as raison Faby c'est excellant. Toutefois pour une touche d'originalité il est possible de faire la même en mettant 50 % de fanes de radis et 50 % d'orties fraiches. Pour cela cueillir des jeunes pouces d'un vert très clair et pour la préparation procéder comme avec les fanes de radis, et pour le reste ne rien changer. P.S.: Pour la cueillette des orties penser à prendre des gants de jardinage. Carla.
  15. Depuis quelques temps, les radis ont fait leur apparition dans mon coin. J'ai pu avoir chez mon maraîcher une botte fraîchement sortie de terre. Que les fanes étaient belles. Pas possible de résister et d'en faire un velouté. Souvent on y pense pas, on les néglige et elles finissent aux ordures. Quel dommage. Un velouté, c'est tout simple : Pour les fanes d'une botte de radis, je mets 250 grammes de pommes de terre, 1.25 litre d'eau, et 10 centilitres de crème fraiche et 60 grammes d'oignon. Cette fois, au lieu de mettre un oignon, j'ai préféré une échalotte. Pour la quantité d'eau, chacun verra la consistance qu'il préfère, moi je n'aime pas les soupes où la cuillère reste plantée droite ( c'était la manie de ma grand-mère!). Il faut enlever les trop grosses tiges ( qui auront du mal à être mixées), laver les fanes, et couper la pomme de terre en dés de 20x20 environ. Faire chauffer l'eau. et en même temps, faire revenir l'échalotte avec les pommes de terre et les fanes 3/4 minutes à l'huile d'olive. Regrouper ensuite le tout dans la casseriole, saler et poivrer, et laisser frémir 20 minutes. Vérifier la cuisson des pommes de terre. Passer l'ensemble au mixer pour avoir une consistance très fluide. Remettre à chauffer en ajoutant la crème fraiche. Servir aussitôt. .. Et régaler vous, même toute seule ! J'ai bien apprécié avec l'échalotte avec unsoupçon de piment d'espelette. C'est excellent aussi en soupe froide pour les soirées d'été!
  16. Voilà une vieille façade, bien dans son jus, avec des volets articulés ! C'est à Panissières, 42.
  17. Fabienne FOREZ

    Poésie

    Un autre texte de Jules Troccon APPRENDS moi r2.docx
  18. Je pense que dans les endroits extérieur le protocole va bientôt permettre de retirer le masque. il restera peut être une nouvelle habitude chez certains qui le conserveront pour se protéger des pollens ou des prochains virus de la grippe saisonnière.
  19. Fabienne FOREZ

    Poésie

    Changement d'écrivain, Nous voilà mainetant dans la le dernier quart du 19 ème siècle. encore un Montbrisonnais né en 1870: Jules Troccon Biographie Jules Troccon r2.docx A une Femme r2.docx
  20. Ce n'est pas évident pour faire une épilation "mixte", là, c'est ma compagne qui fini le travail.
  21. oui c'est pas mal comme solution
  22. J'ai touours eu de la peine à bien épiler mes sourcils, même en regardant plusieurs tutoriels. Me^me mes amies (bio) à qui j'ai demandé conseils, n'ont pas été très explicites ! Ce matin, j'ai esayé une nouvelle technique qui m'est venue comme ça, et qui m'a satisfaite : j'ai commencé par redessiner mes sourcils au crayon, et quant j'ai été ssatisfaite du trait et du résultat, alors j'ai épilé ce qui dépassait du trait de crayon. Impeccable comme méthode. Je devrais même dire : Au poil ! Dorénavant, je procèderais comme celà, 'est bien plus simple que de le faire au petit bonheur la chance. Evidemment avant, il faut savoir quel sourcil on veut obtenir, donc il faut quand même regarder quelques tutos.
  23. Attention à l'interprétation de certains(nes), j'en connais qui arrivent à péter en silence et sans odeur ! On pourrais ne pas les entendre ni les sentir se rapprocher !!!
  24. Fabienne FOREZ

    Poésie

    Encore un poème de Bobèche, pas très joyeux! Le crime de Soleymieuxr2.docx
  25. je trouve que c'est excellent comme réponse, et bien réaliste. Mais pour certains, le cercle risque de s'élargir.... Hier, j'ai une amie qui est passée me voir. Elle a été un peu choquée que je refuse de lui faire une bise, elle m'a dit qu'avec d'autres amies, elles en faisaient systématiquement. Et en plus, elle n'est pas vaccinée. C'est une attitude qui m'insupporte un peu. Quant au masque, ca dépend combien on est, et avec qui je suis pour le mettre, ou l'enlever, je fais attention! mais j'ai ressorti mon vélo, et là je ne le mets pas, je ne vois vraiment pas à quoi celà servirait!
  26. Bonjour les filles. Entendu récemment sur une chaîne d'infos en continu. Question : où devons nous encore porter le masque ? Réponse du médecin sur le plateau télé : partout où l'on s'interdit de péter en public. Une question de proximité au fond. Un peu provocateur certes, mais tellement signifiant. Nous saurons desormais... Comme le disait la mère Denis, une vedette de pub celle là, pour ceux qui l'ont connu au siècle dernier, ça c'est vrai ça ! Biz. Nana Kim.
  27. Fabienne FOREZ

    Poésie

    et encore un poème de Bobèche. en fait j'ai entendu parler de Bobèche par l'ancien propriétaire de l'atelier de menuiseries que nous avions loué à l'époque , puis racheté. Nous avons consacré des dizaines de week-end, à réparer, transformer, agrandir, etc.. Et l'ancien propriétaire , agé de presque 90 ans à l'époque , qui avait connu Bobèche quand il était petit,venait souvent nous voir le samedi ou le dimanche après midi. Nous faisions la pause, et Albert( c'était son prénom) nous contait des histoires du début du siècle, et nous récitait aussi des poésies (dont celles de Bobèche) ou des extraits de pièces de théatre car c'était un très bon acteur régional. Mon seul regret, ne l'avoir pas enregistré, car il valait son pesant d'or, et c'était toujours agréable de l'écouter réciter ou chanter! Poème autobiographique r2.docx
  1. Charger plus d’activité
×
×
  • Créer...