Aller au contenu

Carla De

Modérateurs
  • Compteur de contenus

    97
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    19

Carla De a gagné pour la dernière fois le 6 février

Carla De a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

43 Excellent

1 abonné

À propos de Carla De

  • Rang
    Membre actif
  • Date de naissance 14/04/1961

Personal Information

  • Ville
    Nantua

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Bonjour les copines, C'est vrais et ça fait un petit moment que c'est comme ça. Pour ma part, et ce n'est pas une excuse, j'ai eu une fin 2019 suivi d'un début 2020 plutôt compliqué et chargé. Pal mal d'événements et difficultés qui m'ont parasité. Enfin, avenir à suivre et on verra bien. Bises à toutes. Carla.
  2. Je me joint à cette première discussion de l'année pour vous souhaiter à toutes, copines d'AGORA, du web, de toutes origines et bien entendu de l'Attitude T, tous mes vœux de bonheur pour l'année 2020. Bises à toutes et à très bientôt. Carla.
  3. Merci galant gentil-homme, bonnes et joyeuses fêtes à toi pour ce Noel et cette nouvelle année à venir. Bisous.
  4. Lorsque je suis dans mon dressing à réfléchir comment m'habiller, plus que le temps qu'il fait c'est mon humeur du moment qui va transiger ! Et à ce niveau là j'ai très peu de règles, je me laisse libre cour à tout.
  5. Carla De

    Douceurs du monde

    Douceur tout en finesse, ça fait envie.
  6. Je suis comme Fabienne, je me reconnais plus dans cette approche de notre trans-identité ! Merci Sophie pour ce lien. Bises.
  7. Carla De

    Poésie

    J'en ai composé la musique,, sur les trois premier couplets c'est une ballade lente et langoureuse avec un rythme qui accélère sur les quatre couplets suivant en allant crescendo et fini en explosion. Peut-être un jour j'aurai l'occasion de vous l'interpréter. Bises. Carla.
  8. Carla De

    Poésie

    Et bien puisque nous sommes sur des textes en vers, ceci n'est pas une poésie mais un texte mis en musique que j'ai écrit et composé pour la naissance de ma fille en 82. Donc petite chanson sans ambition ! Changement de décors : Tu sors d'un océan De plaisir aquatique Tu reviens de néant Premier saut dans la vie T'aurai voulu rester Mais plus assez de place Neuf mois c'était assez Pour ceux qui t'attendent là ! Tes poumons dégonflés Laissaient vire ton cordon Dehors vont éclater Comme d'énormes ballons Une souffrance mesurée Pour t'imager le monde Tu n'pourras l'éviter Un face à face immonde ! Tous l'monde te tend les bras Mais tu ne connais qu'une chaleur Pour cette première étape Tu découvres la peur Une raison de plus Qui affirme ton destin Même si tu n'y a pas cru Ton début as une fin ! Toutes tes premières années tu vivras à grand pas Tu ne penseras Qu'a t'éclater ! Bien sûr tu seras pris Dans les tentacules du système Retiens tes cris Dit-toi qu'on t'aime ! L'eau le feu, la terre et l'air Quatre éléments pour t'en sortir Avec du flair Et tes souvenirs !
  9. C'est un filet mignon (de porc pour a part) coupé type médaillons en sauce crème avec champignon, oignons et olives vertes. Ingrédients : 1 filet mignon, 2 oignons blanc, 5 champignons de paris frais, 1 demi bocal d'olives verts dénoyautées, 1 petit pot de crème fraîche entière, 3 grosse cuillères de moutarde, 1 noix de beurre, 1 grosse cuillère d'huile (de cuisson), et en option pour les amateurs(trices) 1 grand verre de vin blanc. Préparation : Commencer par dégraisser le filet mignon pour ne conserver que la viande puis le couper en tranche de 1,5 à 2 cm (type médaillon). Préparer oignons et champignons émincés assez fin (2 à 3 mm). Ensuite chauffer une grande sauteuse avec beurre et huile et saisir à feux vif les médaillons sur les deux faces (5 à 8 mn. maxi). Ajouter les oignons émincés pour les saisir et les colorer, puis les champignons pendant 2/3 mn. A ce moment on ajoute la moutarde en prenant soins de bien mélanger pour imprégner l'ensemble des aliments et on laisse cuire la moutarde 3 mn. C'est à cette étape que les amateurs (trices) de sauce au blanc mouille au vin et laisse évaporer un peu ! Dans les deux cas, avec ou sans blanc, il est temps d'ajouter les olives puis intégrer la crème fraîche, bien mélanger l'ensemble et baisser le feux pour garder un léger frémissement. Couvrir d'un couvercle et laisser mijoter 20 mn. C'est le moment de la dégustation, bon appétit. P.S.: C'est un plat qui n'est que meilleur réchauffé.
  10. Bonjour à toutes, Pour ce qui me concerne à ce jour, les quelques fois ou je me suis faite surprendre par le vent, j'étais plus concentrée à surveiller mes jupes (peut-être trop légères) qui virevoltaient type "Marilyne...", que de m'inquiéter de ma tête, bien que mes cheveux long (perruque) se sont retrouvés bien ébouriffés! Donc aujourd'hui si je sort et que je sais risquer d'être soumise au vent, alors le choix d'une jupe "raide" s'impose à moi. Quant au postiche ou la perruque, ayant l'esprit pragmatique, je vais tenter de mettre au point un accessoire adapté au problème: Partant sur l'idée de base d'une jugulaire sur un casque, je vais prendre un collier tour de cou assez large et qui tienne bien en place (et bien sûr jolie et esthétique) sur lequel je fixerai les "jugulaires" plusieurs par coté et en fil nylon transparent, placés sur la nuque et derrière les oreilles (pour qu'ils soient dissimulés dans la chevelure) et ne reste alors qu'a trouver les crochets adaptés permettant de crocheter la perruque aux points stratégiques. Je vous tiendrai informé de l'avancée du projet, des prototype, essais et tests ! Peut-être aurons-nous alors trouvé une solution pour faciliter les sorties par jour de grand vent. Bises à toutes. Carla.
  11. Je suis d'accord avec toi Géraldine, et j'essaye de choisir mon style en fonction du contexte et du milieux dans lequel je suis. Après il y a tous les moments ou l'on ne s'habille que pour notre plaisir personnel, même si l'on est pas forcément seule à ces moments là, et lorsque j'ai ouvert ce forum c'est à cela que je pensais. Les remarques qu'on a pus me faire ce n'était pas en public mais bien des proches. D’où mon questionnement du rapport entre l'age et le style, en même temps je ne m'en ferait pas de nœuds au cerveau, tout va bien et je le vie très bien. Vous continuerez à me voir courte et moulante, comme mon entourage du reste, en fonction des moments bien sûr. Bises à toutes. Carla.
  12. Pour moi ce sera comme toute l'année, hors mis quant je suis en présence de personnes avec qui je ne partage pas cette face de ma vie, tout le reste du temps ce sera Carla. Le plus des vacances, c'est les sorties et ballades journalières (et les jupes courtes et légères, il fait chaud.....). Bises à toutes et tous. Carla.
  13. J'ai 58 ans et pourtant j'adore les vêtements moulants et près du corps, que ce soit leggings, shorts, pantalon, débardeurs et petits hauts. Si je suis en jupes et robes je les aiment courtes, moulantes ou amples mais rarement plus bas qui mi-cuisses ! Je me suis plusieurs fois entendu dire " Mais ce sont les minettes ou les provoques qui sortent comme ça !" Est'on condamnée après 50 ans à porter robes longues et vêtement amples ? Je n'arrive pas à m'y résoudre, mais suis-je la seule ?
×
×
  • Créer...